Comment gérer le stress ?

Publié le 12 Novembre 2020

 

 

Les facteurs de stress et de conditionnement.

 Nous sommes tous confrontés au stress, mais nous ne sommes pas égaux pour le gérer. Le stress peut être positif et stimulant, donnant de l’énergie, rendant optimiste et productif. Mais celui qui nous intéresse ici est le stress négatif générateur de frustration et de déception.

Dans ce type de stress, nous avons souvent l’estomac noué, nous sommes fatigués et nous vivons différents malaises. Notre réaction peut également être la fuite ou la lutte. Nous entrons en résistance ensuite arrive l’épuisement physique et psychique pouvant aller jusqu’au Burnout.

Le Burnout atteint souvent les personnes qui sont dans la relation d’aide, les parents, surtout les mères ou ceux qui ne savent pas dire non. j'ai écrit un article spécifique à ce sujet sur ce site : Le Burnout

Les signes de stress sont là, mais nous n'y prêtons peut-être pas suffisamment attention. Le corps envoie des signaux d’alerte qui se manifestent sous forme de malaises, de maladie, d’accident, d’erreurs ou d’actes manqués.

 

Les facteurs de stress conduisent à des attitudes néfastes : le tabagisme, l’alcoolisme, les mauvaises habitudes alimentaires ou les excès de toute sorte.

Notre façon de réagir est conditionnée par des influences internes, par exemple, nos expériences passées, l’hérédité, l’éducation. Elle est influencée aussi par l’environnement externe : le climat, le lieu où nous vivons, les personnes de notre entourage et les médias.

 

Voici les différents domaines qui engendrent du stress.

Le domaine structurel :

Les exercices inappropriés, insuffisants ou en excès. Les mauvaises postures, une mauvaise respiration. Les traumatismes physiques ou handicap.

 

Le domaine environnemental :

La sensibilité aux ondes, la radiation, le bruit, la pollution extérieure et électromagnétique, les métaux lourds. Les effets sont méconnus et subtils parce qu’ils ne sont pas toujours visibles.

 

Le domaine émotionnel :

Les traumatismes émotionnels de notre passé et du transgénérationnel. Les soucis, les angoisses, les peurs, les phobies. Une mauvaise estime de soi.

 

Le domaine comportemental :

Un sommeil et repos inadéquat. L’emploi de drogues « récréatives » ou « médicamenteuses ». Un terrain familial ou professionnel dysfonctionnel. Le perfectionnisme, le bourreau du travail, un manque de loisir et/ou d’organisation. La procrastination.

 

Le domaine chimique :

Boire insuffisamment d’eau. Une mauvaise alimentation, une déficience nutritionnelle et les allergies alimentaires.

 

Les signes physiques, émotionnels et comportementaux du stress.

 

Les signes physiques .

Voici quelques pathologies dues au stress.

-La tension artérielle est plus élevée avec des risques d’hypertension et ses conséquences : l’infarctus, l’A.V.C, la rupture d’anévrisme.

-L’artériosclérose pouvant provoquer également infarctus et thrombose.

-Les infections dues à un système immunitaire affaibli, les maladies chroniques, une mauvaises résistance aux infections virales ou bactériologique, le cancer.

-Le diabète provoqué par de grandes exigences sur le pancréas. Trop de soucis et une alimentation inadaptée génèrent un affaiblissement du pancréas.

-Les maux de tête sont souvent dus aux tensions, avec contractions musculaires de la nuque, des épaules, de la mâchoire.

-Les maux de dos.

-Les ulcères et les colites.

-Les insomnies provoquées par trop de soucis et un mental trop fort.

-Les allergies et les affections cutanées diminuent l’apport de vitamines B indispensables pour un bon fonctionnement.

-Autres symptômes physiques : l’épuisement physique, la fatigue, le changement d’appétit, la perte ou le gain de poids, les nausées, les problèmes sexuels, la constipation.

 

Les signes émotionnels :

-L’apathie, il n’y a plus rien qui intéresse.

-L’épuisement mental : tout devient un effort, difficulté de se concentrer.

-L’irritabilité, la nervosité, l’anxiété, l’insécurité, l’accablement, la paralysie émotionnelle, on ne sait plus que faire ni par où commencer.

-Une pauvre estime de soi : le doute de soi dans son travail, dans ses relations, un sens de non-valeur, on ne se sent pas assez bien.

-Le déni des problèmes, on ignore les symptômes envoyés par son corps.

-La dépression.

-Le Burnout.

 

Les signes comportementaux :

-L’absentéisme ou les retards fréquents.

-La perte de productivité, le travail ne se fait pas bien.

-Une propension aux accidents dus à la fatigue et/ou une mauvaise alimentation en passant des repas.

-La personne se retire, se met en retrait, ne voit plus personne.

-Les changements alimentaires, la prise de substances (alcool, cigarette, drogue, médicaments).

-Les changements dans les habitudes de sommeil.

 

Si vous vous reconnaissez dans ces situations ou symptômes, il est tant d'agir et de reprendre votre vie et santé en mains.

 

Françoise Binamé.

Rédigé par Françoise Binamé

Publié dans #Comment gérer le stress?, #Conseils santé et bien-être

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :