Les relations amoureuses difficiles.

Publié le 14 Décembre 2020

 


Les relations amoureuses difficiles font partie des problématiques les plus courantes des consultations chez les thérapeutes. Pourquoi est-ce difficile d'être en harmonie alors qu'au départ il y a de l'amour ?


Après la « lune de miel », la vie reprend vite le dessus, et même si la routine s'installe, que la passion disparait vient souvent un moment où les relations se compliquent. Le respect de l'autre, de ce qu'il est et de ses besoins sont nécessaires, mais aussi l'écoute et la discussion. Et pourtant même en appliquant ces règles il peut y avoir des problématiques inconscientes qui nous empêchent d'être bien ensemble. 

La vie de couple peut faire « grandir » chacun des partenaires si ils sont prêts à s'investir et à chercher les causes et les solutions. Cela en vaut parfois la peine, car ce qui n'est pas résolu se retrouvera tôt ou tard dans une autre relation. Tant qu'il y a encore de l'amour il est possible d'améliorer une situation. Parfois les difficultés ont détruit la relation ou bien le couple se rend compte qu'ils n'ont plus rien à partager, et qu'il vaut mieux se séparer.

Ceux qui n'arrivent pas à garder une relation amoureuse, trouveront également des pistes ci-dessous.

 

Chaque couple est différent et parfois on a besoin d'une personne extérieure pour y voir clair. Pour ma part je préfère travailler avec les personnes séparément et regarder dans leur vie ce qui s'est passé, car c'est plus souvent là que l'on va retrouver le noeud du problème plutôt que dans la relation elle-même.

 

Il y a plusieurs raisons, qui permettent non seulement de comprendre ce qui se passe mais aussi d'y remédier. Il peut y avoir une cause mais c'est souvent plurifactoriel. 

 

Voici quelques causes qui ne sont pas exhaustives.

 

Lorsque nous sommes attirés par une personne, ce n'est pas dû au hasard. Ce sont deux inconscients qui s'attirent car ils ont en commun des problématiques semblables, ou des problématiques qui vont avoir une résonance avec son partenaire. On dit souvent que dans un couple il n'y a pas deux personnes, mais quatre ou plus, c'est-à-dire avec les parents, grands-parents et toute la généalogie de chacun. Tout cela non pas dans la vie réelle mais dans l'inconscient.

 

Une des premières causes de dysfonctionnement est la recherche inconsciente  d'un(e) partenaire qui ressemble à son père, sa mère, son frère, sa soeur, un grand-parent ou une personne importante de son enfance. Parfois il y a des conflits avec celui-ci et l'autre vient les réactiver. C'est une bonne occasion de faire la paix avec le parent, quand c'est possible et de travailler la relation en cause.

 

Une autre raison tout aussi fréquente est le fait qu'une ou plusieurs relations amoureuses antérieures ne sont pas vraiment terminées. Il peut rester de la colère, de l'hostilité, de la tristesse, de la nostalgie avec un ou des anciens amoureux(se). Nous pouvons aussi  « occulter » certaines relations car elles sont trop douloureuses, un décès par exemple ou un abandon. On peut dans ce cas régler le problème par la prise de conscience, revoir la personne ou écrire une lettre symbolique pour exprimer tout ce qui n'a pu être dit. Si ce n'est pas suffisant il vaut mieux se faire aider par un thérapeute et/ou voir les autres causes.

 

D'autres problématiques viennent du transgénérationnel. Les déceptions amoureuses, les divorces mal vécus, les viols, les abandons, les suicides, les trahisons, une maladie grave suite à une séparation, des deuils non-faits entraînent des conséquences sur la famille. Les dates ou âges anniversaires d'un deuil, d'une séparation, d'un mariage ont aussi leur importance. Il y a des schémas répétitifs très fréquents dans nos vies. Il faut se pencher sur son arbre généalogique pour repérer les problématiques et interroger la famille quand c'est possible. Ce travail demande souvent un accompagnement non seulement pour repérer les problématiques mais aussi pour les libérer.

 

Autrefois, c'est plus rare aujourd'hui sauf dans certaines cultures, un des conjoint était contraint (e) d' épouser une personne alors qu'il était amoureux(se) d'un(e) autre. Cela arrivait quand les parents n'était pas d'accord avec le choix de leur enfant et ils imposaient une autre personne.  Aujourd'hui, un mariage mal assorti peut aussi avoir lieu par dépit après une déception ou un deuil. Le deuil de l'autre relation n'étant pas terminé, la personne est toujours présente dans le coeur de l'autre. Lorsqu'un enfant né d'un tel mariage, il aura souvent des difficultés à avoir une relation de couple, il ira vers des amours impossibles ou sera tiraillé entre deux amours.

 

Les couples ayant de grandes différences : d'âge, socio-économique, mentalité, culture, éducation, sociale, sont plus susceptibles de vivre des conflits. Qu'est-ce qui fait que ces couples s'attirent ? 

 

Les couples les plus fréquents sont les couples féminins (yin ) et masculins (yang), où chacun a un rôle bien définit, même si c'est inversé, l'homme plus yin et la femme plus yang , il y a un certain équilibre. Les couples dont les deux partenaires sont plus yin fonctionnent bien mais il peut y avoir des difficultés pour mettre des actions en place, ou ils peuvent s'ennuyer. Par contre les couples yang, où les deux partenaires sont yang (cela n'a rien à voir avec l'homosexualité), risquent de vivre de la confrontation et plus de conflits. C'est un peu comme deux coqs dans la même basse-cour !

 

Autres difficultés, les relations toxiques que l'on retrouve dans :

- La violence physique, verbale ou sexuelle.

- Les conflits permanents.

- Ne jamais être présent pour l'autre, soit trop pris par le travail ou d'autres activités ou par les enfants.

- La jalousie maladive.

- Rester avec un partenaire indisponible et qui ne veut pas s'engager.

- Rester avec une personne toxique en espérant la faire changer.

 

Toutes ces raisons sont souvent une reproduction de l'inconscient familial.


Vivre une relation paisible est essentiel. Il vaut parfois mieux être seul que vivre une relation conflictuelle. Beaucoup de personnes restent en couple uniquement par peur de la solitude. A chacun de voir ce qui est le mieux pour lui. La paix du coeur entraîne la paix de l'esprit et du corps, donc permet de rester en bonne santé.

 


Références :

"le secret des amours difficiles" de Salom Sellam 

 "le secret des couples heureux" Yvon Dallaire

 

 

                                                                   Françoise Binamé.

 

 

 

 

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :